BonneZ'adresses Femmes J'achète

Wylde, l’upcycling sous toutes les coutures

 

Des matières brutes, des coupes graphiques, sobres, un esprit rock et contemporain, voilà ce que l’on pourrait dire de la collection Wylde au premier regard. Mais Wylde, c’est un peu plus que cela. Derrière des vêtements résolument tendances, se cache une créatrice ancrée dans ses convictions : la mode peut être belle et stylée mais aussi éthique et durable.

Clarissa a créé la marque Wylde en 2014. Les vêtements qu'elle crée sont entièrement fabriqués à partir de fibre recyclé.

Clarissa a créé la marque Wylde en 2014. Les vêtements qu’elle crée sont entièrement fabriqués à partir de fibre recyclé.

Clarissa est brésilienne. Arrivée en France en 2008 pour y faire un master de mode et marketing après des études de stylisme au Brésil, elle s’y est finalement installée définitivement. Elle travaille 4 ans à Paris avant de décider fin 2013 de lancer sa marque : Wylde. Wylde comme Words Youth Love Dust Echoes. Dans ces 5 mots, toute la philosophie de la créatrice est inscrite. « Nous voulions un nom fort mais qui ait aussi du sens », explique-t-elle. Wylde c’est donc un esprit rock, rebelle, sauvage mais c’est aussi un engagement écologique et une volonté de fabrication éco-responsable avec un concept clair : recycler et redonner vie aux vêtements.

Une collection très mode, à partir de vêtements de seconde main

Actuellement, nous sommes la première marque française à proposer un dressing complet conçu uniquement avec des fibres recyclés et entièrement made in France

Actuellement, nous sommes la première marque française à proposer un dressing complet conçu uniquement avec des fibres recyclées et entièrement made in France

Son inspiration : la rue. « J’ai découvert les friperies en me promenant à Paris. Ce type de boutique existe très peu au Brésil. Je chinais beaucoup à l’époque et cela m’a donné envie de travailler à partir de vêtements déjà existants. Il y avait quelques créateurs qui customisaient des pièces. Mais ce qu’ils faisaient ne me plaisait pas. J’avais envie d’un style plus tendance. Je suis donc partie avec mon associée dans l’idée de proposer une collection unique, très mode, à partir de vêtements de seconde main. Nous voulions revaloriser des pièces, les remettre au goût du jour pour leur donner une deuxième vie. C’est ce qu’on appelle l’upcycling ! », raconte Clarissa. Grâce à une opération de crowfunding, elle lance sa première collection printemps/été 2016 qu’elle fait réaliser dans un atelier d’insertion sociale.

Des pièces uniques qui redonnent vie aux vêtements chinés

Elle propose alors des pièces uniques qu’elle réalise elle-même à la main à partir des tissus trouvés dans les stocks de grandes marques ou de vêtements chinés ici et là dans les boutiques de seconde main et les entrepôts. Jean, vestes, chemises sont intégralement démontés, revisités et accessoirisés de broderies, dentelles, zippers… au gré de son imagination pour leur redonner une coupe tendance. « Au début, certaines personnes faisaient des blocages devant ces vêtements déjà portés. Ils aimaient le style mais dès qu’on leur expliquait la démarche, ils refusaient d’essayer. Heureusement les mentalités évoluent et c‘est beaucoup moins le cas maintenant. »

La 1ère marque de vêtements 100% en fibre recyclée et made in France

Pour l’hiver 2016, en parallèle de ces pièces uniques, elle propose une collection capsule conçue en tissu recyclé

Pour l’hiver 2016, en parallèle de ces pièces uniques, elle propose une collection capsule conçue en tissu recyclé

Pour l’hiver 2016, en parallèle de ces pièces uniques, elle propose une collection capsule conçue en tissu recyclé. « Actuellement, nous sommes la première marque française à proposer un dressing complet conçu uniquement avec des fibres recyclés et entièrement made in France », déclare Clarissa ravie.  Chemise, jupe, veste, jeans, Wylde propose un vestiaire fait de cotons denims brut associés à des matières plus légères le tout dans un style graphique et très contemporain. La collection, développée en petite série, est faite dans un atelier de confection à Paris. « Les vêtements sont vendues sur mon site Internet mais je fais aussi régulièrement des marchés de créateurs en France et à l’étranger », s’enthousiasme Clarissa. Wylde est en train de prendre son envol. La marque est dans l’air du temps. La mode éthique et le made in France se vendent de mieux en mieux. Mais Wylde commence aussi à se faire connaître dans le monde des créateurs. Car Wylde n’est pas qu’une marque de mode éthique, c’est d’abord et avant tout une marque de mode.

Provenance des matières premières :  France

Fabrication : France

Exemple de prix :  Pièce unique : de 59 à 205 euros, collection capsule automne/hiver : jupe-culotte Jane : 185 euros, top freja : 165 euros

Bon plan : inscrivez-vous à la newsletter pour bénéficier des promotions de la marque tout au long de l’année

C’est où ? : La marque est vendue dans plusieurs points de vente à Paris, Marseille, Cagnes-sur-mer et Grenoble

Sur le web : www.wylde-vintage.com 

Laisser un commentaire