BonneZ'adresses Femmes J'achète

La Révolution textile, une mode 100% lin, 100% traçable

myriam_polaTout, vous saurez absolument tout sur les vêtements « La Révolution textile » car s’il y a un mot qui résume bien cette marque de mode éthique et durable, c’est le mot transparence.

Trop rares sont les marques, même éthiques, qui donnent autant d’informations sur la fabrication de leurs vêtements. Avec Myriam, vous saurez tout, absolument tout. 42% du processus de fabrication est made in France et le reste est fait au Portugal. Et si vous avez des doutes, foncez sur son site. Elle nous dévoile tous ses secrets de production.  Jusqu’au boutiste, du fil au bouton, en passant par la jolie carte qui accompagnera votre colis, tout ce qui peut l’être est en priorité conçu en France. « Mais c’est difficile de tout confectionner dans l’hexagone. On ne trouve pas toujours les compétences. C’est pourquoi, une partie de la nouvelle collection est aussi fabriquée au Portugal », avoue Myriam. Elle ne se contente d’ailleurs pas de nous dérouler une liste d’adresses de ses  fournisseurs. Non ! Beaucoup trop simple ! Elle nous prend par la main et nous invite à une visite des lieux et une explication détaillée et fort instructive sur la conception de ses pulls en lin. « J’avais envie de mettre en lumière les personnes qui travaillent à chaque étape de la fabrication d’un vêtement », nous explique-t-elle. Voilà, c’est comme ça avec Myriam, non seulement vous savez où et comment c’est fait mais vous connaissez aussi la bobine du cultivateur qui a récolté le lin. C’est donc bel et bien une véritable révolution textile qui se dessine. Et, on aime ça !

La Révolution textile, une marque 100% traçable. Voici la carte de France et du Portugal des fournisseurs de la marque.

La Révolution textile, une marque 100% traçable. Voici la carte de France et du Portugal des fournisseurs de la marque. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

100% traçable

Myriam n’est pourtant pas tombée dans la mode quand elle était petite ni même étudiante. « J’ai commencé à m’y intéresser lorsque je travaillais au Japon après mes études de langue. J’ai pris, un peu par curiosité, des cours de mode là-bas avec une prof géniale qui m’a donné le virus. A mon retour en France, j’ai repris des études dans ce secteur puis j’y ai travaillé plusieurs années. Pendant longtemps, je ne me suis pas vraiment préoccupée de la façon dont étaient confectionnés les vêtements. Comme beaucoup de monde, je pense », avoue-t-elle. Le déclic arrive lorque Greenpeace lance en 2011 sa campagne « Détox ». L’association fait des tests sur des vêtements de grandes  marques et y découvre des produits nocifs pour la santé.  Coup de tonnerre dans la conscience de Myriam qui commence à mieux se renseigner sur le sujet. « J’ai découvert plein de créateurs éthiques, bio, locaux, commerce équitable mais aucun n’allait vraiment jusqu’au bout de la démarche. Cela semblait compliqué d’obtenir une information claire et complète sur l’ensemble de la chaîne de fabrication. C’est pourquoi lorsque j’ai lancé La Révolution textile, je voulais que tout soit traçable. J’ai choisi des fournisseurs français et depuis cette année portugais car ainsi je peux me déplacer facilement, discuter avec eux et m’assurer qu’ils travaillent dans le respect de l’environnement. »

100% lin

Pour la collection hiver 2016, aucune pièce de la collection ne sera constituée de matière animale comme la laine.

Pour la collection hiver 2016, aucune pièce de la collection ne sera constituée de matière animale comme la laine.

Depuis 2016, La révolution textile est une marque entièrement Végan. C’est quoi une marque Végan ? « Pour la collection hiver 2016, aucune pièce de la collection ne sera constituée de matière animale comme la laine », raconte Myriam. Pourtant lorsque Myriam a créé La révolution textile, il lui semblait évident que la collection d’hiver devait se composer de pièces en laine traçables et écologiques. Elle sort d’ailleurs en 2015, de jolis pulls, écharpes et bonnets en laine. Mais le manque de transparence de son dernier fournisseur quant aux conditions d’abattage et de transport des animaux, élevés pour la viande plus que pour la laine, lui fait renoncer à ce choix. « J’ai choisi de créer cette entreprise et j’y ai mis mes valeurs, mon coeur. Il m’a semblé évident qu’en entrant dans ce circuit de la marchandisation des animaux, je faisais partie de quelque chose qui ne me plaisait pas, ne me convenait pas, c’était en porte-à -faux avec mes valeurs et mon éthique personnelle », explique Myriam sur son site La révolution textile. Elle  décide donc d’arrêter la laine pour ne se concentrer que sur le lin, matière écologique et made in France.

Une collection inter-générationnelle, intemporelle et de très grande qualité

collection La Révolution Textile 2016/2017Après deux années de travail pour monter le projet et surtout trouver les bons fournisseurs, elle se lance en 2014. Le résultat ? Une jolie marque aux lignes épurées et sobres. « Je voulais un vêtement qu’on garde, qui aille à tout le monde et qui s’intègre dans tous les vestiaires : inter-générationnel, intemporel et de très grande qualité. » Son rêve ? Que ses vêtements restent et se transmettent. « Mon plus grand bonheur, ce sont les mails d’encouragement et de satisfaction que je reçois chaque jour. J’ai des clients très fidèles. Certains m’appellent aussi pour me demander conseil sur la taille ou la couleur. J’essaie de les aider au mieux. Je ne veux pas qu’ils se trompent. Je n’ai pas envie que mes pulls finissent en boule dans un placard. Ma collection, c’est un peu une continuité de moi-même ».

Provenance des matières premières :  France

Fabrication : Portugal

Label : tous les vêtements sont labellisés Oeko Tex

Exemple de prix : Tee-shirt épais 100% lin ELLA : 59 euros.

C’est où ? : La marque est vendue dans 4 boutiques en France. Voir les adresses ici.

Sur le web : www.larevolutiontextile.com 

 

Laisser un commentaire